Mini

Ici vit un p’tit mec.
Un p’tit mec du genre nucléaire. Même que la CIA, le FBI et la NASA m’en ont proposé d’astronomiques sommes pour profiter de son énergie explosive.
Les savants, eux, sont perplexes, c’est un mystère : « Comment peut-il se recharger les piles si fort avec si peu de sommeil ? ».  
Sûr que ça lui servira quand il sera DJ-cascadeur, comme prévu.
Marvel et compagnie s’y intéressent aussi, bien sûr. Et pourtant, ils ne connaissent pas encore l’étendue de tous ses supers-pouvoirs !

Ici existe un p’tit mec qui vit tellement à deux mille à l’heure qu’en une demi-journée, il peut avoir :
- Escaladé trois arbres (même pas peur),
- Construit une cabane avec les coussins du canapé (sans jamais le remettre en place),
- Inventé quatre histoires de lego (pas le temps non plus de ranger, mieux à faire),
- Lu cinq bandes-dessinées (à vitesse grand V),
- Trouvé une cachette incroyable (qui servira de planque parfaite au moment du coucher),
Le tout en inventant cinquante blagues (dont la plupart seront teintées d’un second degré corrosif).

Et ouais, dans sa caboche, ça toupine.
Pis s’il a décidé de te faire devenir chèvre, prépare-toi à bien bêler.
Ce p’tit mec-là, il sait y faire. Son charme est une arme de je-fais-bien-ce-que-je-veux massive. Personne ne peut y résister… Ses proches finissent souvent par craquer, ses instits fondent même quand il fait le clown en classe, les animaux aussi se laissent dresser en un clin d’œil.

Il est malin, hein, ce p’tit mec-là. Mais avant tout, il est tout sucre-chamallow du dedans (parce que du dehors, ce passionné de bonbon est une montagne de muscles tendus et secs).
Entre deux aventures, il a besoin de pauses-cocon, de remplir sa jauge d’amour, de sentir son cœur déborder pour y puiser son assurance et cette fameuse énergie.
Et moi, c’est là que j’interviens…

Aujourd’hui, mon fils, ce p’tit mec, il passe le cap important des dix ans…

Pour la suite, ça promet…

Et j’en veux encore !

Ajouter un commentaire

 
×